VMC Double flux

Publié le par JJG




Samedi 24 Janvier 2009 : le sud ouest a été touché par une tempête. Notre région a enregistrée des pointes de vent jusqu’à 175km/h !. Le paysage est apocalyptique du coté de la presqu’île. Parfois, les quelques pins survivants jouent l’équilibriste sur leurs dernières racines.  Premier test grandeur nature pour MOB33 : résultat la charpente et toiture sont restées de marbre mais nous avons des dégâts sur 2 volets roulants L

Nous sommes toujours sans électricité donc pas de travaux possibles. Nous profitons donc de cet imprévu pour avancer sur le projet VMC.

 

 

Le dimensionnement du projet est le suivant :

 

Surface 158 m2

Plafond rampant sur la cuisine et le salon.

Plafond « bas » à 2.60m dans toutes les autres pièces.

 Volume totale = 480 m3

 

Le renouvellement de l’air se fera toutes les deux et trois heures suivant les périodes. Soit 240m3 en régime accéléré et 160m3 en régime normale. Nous souhaitons légèrement surdimensionner la VMC double flux afin de :

  • Limiter le niveau sonore
  • Limiter la consommation électrique des deux ventilateurs
  • Augmenter sa durée de vie

 

 

Nous recherchons donc un modèle pouvant au moins ventiler 160m3 en petite vitesse.

 

Nous avons également décidé de partir sur une architecture « pieuvre » (voir schéma) qui reste la solution la moins bruyante par rapport à un réseau série. En effet les deux sorties principales d’air neuf et d’air repris sont directement reliées à deux caissons d’insufflation et d’extraction. Ils ont pour effet de ralentir le flux d’air et de baisser la pression. Cette baisse de pression entraîne une baisse du niveau sonore. Enfin la pose est plus facile (pas de dérivation) et  il y a pas de besoin d’équilibrage ce qui reste un critère important si vous n’êtes pas un pro. Nous utiliserons également des plénums pour chaque bouche pour les mêmes raisons que les caissons (baisse de la pression et du bruit)

 

Voici quelques règles de pose à respecter :

Placer les bouches le plus à l’opposé des portes pour les SDBs, WC et les chambres. Eviter de placer les bouches dans les zones d’occupation (canapé, lit, table..). Respecter une distance minimum d’un mètre.  Pour la cuisine placer la bouche  le plus à l'opposé du salon, éviter de la placer au dessus de la plaque de cuisson sous peine d’encrassement du réseau aéraulique. Surtout ne pas la connecter à la hotte cuisine…
Enfin le salon, à l'opposée de la bouche cuisine. Les bouches d’insufflation seront positionnées à 50 cm des angles de la pièce pour permettre  une bonne diffusion de l’air. Elles peuvent se placer au sol, dans les murs/cloisons ou en plafond. Les bouches d’extraction seront posées de préférence en hauteur: soit sur le mur à 20 cm du plafond, soit directement au plafond (à 20 cm du mur). Elles doivent demeurer à proximité des sources de pollution (odeur, humidité...) mais en aucun cas au dessus d’une douche ou d’une baignoire. Attention à ne pas placer les extractions au dessus des radiateurs (pertes de chaleur + consommation électrique)

Un réseau intérieur optimisé est un réseau court avec le moins de coudes possible afin de diminuer les pertes de charge et donc la consommation. Voici comment nous projetons notre réseau :

 

6 entrées en Insufflation:

Living1                    30m3/h

Living2                    30m3/h

Living3                    30m3/h

Chambre1               30m3/h

Chambre2               30m3/h

Chambre3               30m3/h

Total = 180m3

 

 

6 sorties en extraction:         

Cuisine1                  30m3/h

Cuisine2                  30m3/h

Celier                      30m3/h

WC                          15m2/h

Sdb1                       30m3/h

Sdb2                       30m3/h

Total = 165/180m3

 

Le réseau est donc équilibré ou en légère surpression suivant les réglages des bouches WC.  

Nous avons tracé le cheminement de l’air sur le plan : le but étant de balayer le plus de surface possible.


A bientôt,



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 


Publié dans Energie

Commenter cet article

gaelle 28/01/2009

Nous avons bien pensé à vous qui êtes au milieu des pins ! mais ouf ...pas de dégats ! bonne continuation et plein de courage pour vous accompagner !Gaëlle 79

Société Zehnder 04/03/2009

Bonjour,Nous sommes spécialisés dans la fabrication de caisson de ventilation double flux. Nous pouvons peut-être vous aider concernant la réalisation de votre installation double flux et peut-être répondre à vos éventuelles questions concernant des détails techniques.Nous restons à votre entière disposition pour tous renseignements complémentaires.Cordialement,L'équipe Zehnder

Jeremie 08/06/2009

Bonjour,Je passe souvent devant votre maison à Lége. Super boulot...je croyais que c'était une entreprise!!! Je viens juste de découvrir votre blog :-)Encore bravo!!!Jérémie.

Aurélien 06/08/2010



salut !


 


j'ai moi aussi une Helios (300 pro) et j'en suis a la partie ou je choisie mes bouches de ventilations.. sauf que j'ai pas bien compris comment on devait choisir les débit en m3. si je souhaite
mettre a fond ma vmc (360m3) et que je met comme vous 7x30m3 alors je perds en puissance d'aspiration non ???